Nouvelles / News

le 29 mai, 2024, Montreal GazetteTech company hopes to reach deal soon to preserve land in Technoparc

Michelle Lalonde

Après des mois de négociations, les défenseurs de l’environnement espèrent que la ville annoncera bientôt un accord pour racheter et préserver le terrain du Technoparc à l’entreprise technologique.

***

le 24 avril, 2024 : CBC News : Akshay Kulkarni: Green Party deputy leader gets jail time for Fairy Creek protests / Le vice-président du parti Vert est condamné à une peine de prison pour les manifestations de Fairy Creek

Angela (Rainbow Eyes) Davidson a été condamnée à 60 jours de prison après avoir été reconnue coupable d’outrage criminel. (Claire Palmer/CBC)

Angela (Rainbow Eyes) Davidson was sentenced to 60 days in jail after being found guilty of criminal contempt. (Claire Palmer/CBC) ***

le 17 avril ,  Le Devoir: Des rainettes envoyées au Biodôme… pour prolonger une rue à Longueuil

***

Le 23 Mars, 2024, CBC: Protesters in Hochelaga-Maisonneuve rally to protect local forest

Increasing the number of roads just makes no sense and we’re dealing with climate change,’ says Cassandre Charbonneau-Jobin, member of Mobilisation 6600 Parc-Nature MHM. (John Ngala/CBC – image credit)

***

le 12 mars, 2024, Tom Mulcair: Northvolt: blâmez les mononc’ de la CAQ, pas les écolos


***

le 8 mars, 2024,  Le Devoir, Andrew Sheilds : Aucune inspection du site de Northvolt durant la destruction des milieux humides

***

le 29 février 2024 : Northvolt : gestion de crise interne au ministère de l’Environnement

Un fonctionnaire dénonce « une commande politique ». La sous-ministre réunit les employés dans la « tempête ». Le syndicat intervient.

***

18 février 2024 : CBC News, par Benjamin Shingler :The mighty benefits of ‘tiny forests’ : Une méthode de plantation d’arbres originaire du Japon prend racine dans de nombreuses communautés.

***

Le 16 février 2024 : Spécial pour Montreal Gazette par Rick Moffat : Camp Tamaracouta used to be a place for fun. Now it is a haunting site :  Le premier camp scout du Canada est fermé et pourri depuis six ans. On ne sait pas encore comment il pourrait sortir de cet état de limbes.

***

le 16 février 2024: La Presse, Jean-Thomas Léveillé : Projet d’usine de batteries en Montérégie :  Northvolt a discuté avec Québec sans le déclarer

Un appel et des échanges de courriels avec des fonctionnaires, un déjeuner avec le ministre Pierre Fitzgibbon : Northvolt a eu des discussions avec le gouvernement Legault sans s’inscrire au registre des lobbyistes, et contrairement à ce que l’entreprise affirmait, ces échanges sont survenus bien avant que le gouvernement modifie les règles pour lui éviter une évaluation environnementale publique.

***

le 16 février 2024: Radio-Canada Des fonctionnaires ont aidé Northvolt à obtenir le feu vert de Québec

***

Le 9 février 2024: Le Devoir: Lettre ouverte La crise du logement mérite mieux!
Les auteurs signent ce texte au nom du MARE (Mouvement d’action régional en environnement). Ils ont également l’appui d’une trentaine de groupes issus de plusieurs horizons.
La Coalition Verte est un des co-signataires.

***

Le 8 février 2024 : Appel au gouvernement sur les terrains de golf

***

January 26th, 2024: The Gazette: Request to stop Northvolt battery plant construction rejected by Quebec Superior Court

***

le 18 janvier 2024: Le Devoir: Chalk River, ou la gouvernance nucléaire de bas niveau | Le Devoir

***

Le 18 janvier 2024: Le Devoir: Monique Pauzé, Chalk River, ou la gouvernance nucléaire de bas niveau

***

Le 16 janvier 2024: Pivot: Alexia Leclerc, La nation Kebaowek demande l’annulation de l’entreposage de déchets nucléaires à Chalk River

L’entreposage de déchets nucléaires irait à l’encontre des droits des peuples autochtones et de la protection environnementale. / Storing nuclear waste would run counter to the rights of indigenous peoples and to environmental protection.

***

Le 8  décembre, 2023, Radio-Canada: Marie-Josée Paquette-Comeau, Expropriation déguisée » : le gouvernement donne raison aux villes
Après une longue lutte citoyenne pour l’encadrement de l’expropriation déguisée, voici que la victoire est toute proche. Le 6 décembre, la commission a adopté en douce un amendement au projet de loi 39 pour encadrer l’expropriation déguisée.  Ce projet de loi sera présenté en chambre pour adoption aujourd’hui. / After a long struggle by citizens to control disguised expropriation, victory is just around the corner. On December 6, the Commission quietly adopted an amendment to Bill 39 to regulate disguised expropriation. This bill will be presented to the House for adoption today.

***

Le 29 novembre 2023, Radio-Canada: Tom Gerbet, Northvolt : voici les coulisses de l’achat record du terrain avec votre argent
Notre enquête dévoile les secrets de cette vente record, financée à 100 % par un prêt du gouvernement. Elle apporte un nouvel éclairage sur la controverse des changements de règles environnementales.

***

Le 29 novembre, 2023, The Rover: Merieke Glorieux-Stryckman  Reforest, Revitalize, Reclaim: Kahnawà:ke Plants a Food Forest
Community members in Kahnawà:ke join forces to bring new life to Tekakwitha Island by planting a food forest.

***

Le 24 novembre 2023, Communiqué de presse, Montréal, :  Un important coup de théâtre s’est joué mardi sur le projet de loi 39 d’autres dispositions législatives. 

***

Le 24 novembre, 2023 Le Journal de Montréal: Northvolt: Québec reporte ses séances d’information aved les citoyens.

***

Le 23 novembre, 2023, La Presse, Dossier Northvolt: Un projet immobilier bloqué au printemps

***

Voici le premier d’une série d’éditoriaux de Rick Moffat sur le camp Tamaracouta dans les Basses-Laurentides publié dans le journal The Main Street , novembre, 2023 /

Here is Rick Moffat’s first in a series of editorials on Camp Tamaracouta in the lower Laurentians, published in The Main Street paper, November 2023:

If A Camp Dies in the Forest…Does Anybody Hear?

***

Lisez les articles sur le projet Northvolt écrit par Alexandre Shields dans Le Devoir / Read Alexandre Shields’s articles about the Northvolt project in Le Devoir:

Northvolt s’établira sur «un site industriel», affirme Benoit Charette, le 16 novembre, 2023

Un total de 74 milieux humides sur le site de Northvolt, le 16 novembre, 2023

Northvolt prête à raser les milieux naturels du terrain de sa future usine a McMasterville
( 1er novembre, 2023)

***

Le 24 octobre 2023, le Fonds d’héritage pour l’environnement et TerraHuman Solutions ont tenu une conférence de presse pour rendre public un rapport écologique sur la forêt Fairview à Pointe-Claire.

On October 24th, 2023, the Legacy Fund for the Environment and TerraHuman Solutions held a press conference to release an ecological report on Fairview Forest in Pointe-Claire.

Pour la couverture de l’événement, cliquez sur les liens ci-dessous / For coverage of the event, click on the links below:

ICI Radio-Canada, le 9 novembre, 2023: La « dernière bouffée d’air frais » de Pointe-Claire menacée par le développement

The Suburban, November 1st, 2023: Pointe-Claire’s Fairview Forest’s fate may change after report

La Presse, le 26 octobre, 2023: Au moins 35 espèces en péril vivent dans la forêt Fairview, selon une nouvelle étude

Global News: Renewed calls to protect Pointe-Claire’s Fairview Forest following new study

CTV News, October 24th, 2023: West Island condo project threatens urban forest where species at risk live: study

The Andrew Carter Show, October 25th, 2023: Interview with Campbell Stuart of the Legacy Fund

https://www.youtube.com/watch?v=vUCekYCdLbE

***

Communiqué pour diffusion immédiate

Dans le cadre de sa défense continue de l’écosystème menacé du Technoparc de Montréal — 215 hectares de terres humides, de forêts et de prairies, au nord de l’aéroport — la Coalition Verte a écrit un appel urgent au ministre de l’Environnement Benoit Charette, le 23 octobre dernier.

Le 23 octobre 2023

Monsieur Benoit Charette
Ministre de l’Environnement, de la Lutte aux changements climatiques, de la Faune et des Parcs

Édifice Marie-Guyart
675, boulevard René-Lévesque Est
30e étage
Québec (Québec) G1R 5V7

URGENT :  Demande d’aide  –  La survie de l’écosystème humide du Technoparc est en jeu

Monsieur le Ministre Charette,

Je vous écris au nom de la Coalition Verte de Montréal. Nous tenons à vous remercier de la séance sur ZOOM au cours de laquelle vous avez rencontré notre délégation – y compris l’honorable Clifford Lincoln – et nous tenons également à vous faire part de notre gratitude pour l’appréciation que vous avez manifestée à l’égard de l’écosystème du Technoparc, au nord de l’aéroport international Trudeau. Il est en effet extraordinaire : 215 hectares de forêts, de zones humides, de prairies et d’habitats fauniques de la taille du parc du Mont-Royal. Vous avez bien compris son importance pour le Québec.

La Coalition Verte a également établi un dialogue avec la Ville de Montréal. Comme nous, elle connaît le danger que représente l’achat par la compagnie Hypertec d’un terrain dans l’écosystème pour y construire un immense siège social. Vous savez aussi qu’Hypertec a proposé de vendre le terrain à la Ville, mais que Montréal, pour l’instant, a gelé ses liquidités disponibles à 10 millions de dollars. De toute évidence, la survie du dernier grand écosystème non protégé de Montréal est menacée. Si Hypertec ne parvient pas à s’entendre sur un prix et met à exécution sa menace de construire quand même, de nombreuses autres entreprises suivront, ce qui entraînera la fragmentation et la destruction de l’ensemble de l’écosystème.

Nous sommes tous à un dangereux point de bascule.

La Conférence des Nations Unies sur la biodiversité qui s’est tenue à Montréal en décembre 2022 s’est conclue par l’adoption de l’Accord mondial sur la biodiversité de Kunming-Montréal visant à « lutter contre la perte de biodiversité, restaurer les écosystèmes » et à placer « 30 % de la planète et 30 % des écosystèmes dégradés sous protection d’ici à 2030 ». En juin 2023, 200 scientifiques québécois ont publié une lettre ouverte dans Le Devoir pour demander à Hypertec de ne pas construire dans les milieux naturels du Technoparc et insister pour que cet écosystème inestimable soit préservé.

Montréal a besoin d’aide et c’est maintenant qu’il faut agir.

La Coalition Verte vous écrit, Monsieur le Ministre, parce que nous voulons que le gouvernement du Québec verse 10 millions de dollars à la Ville de Montréal pour le rachat du terrain d’Hypertec.

Clifford Lincoln ajoute son appel à vous, Monsieur le Ministre,  «  Je réalise pleinement les contraintes qui existent quant aux dépenses ministérielles en dehors des programmes établis. Mais ayant vécu l’expérience, je sais aussi qu’ìl est possible d’obtenir des fonds par demande spécifique au Conseil des ministres via le Conseil du Trésor, comme je l’avais fait dans le cas de l’Île Brion par exemple. Sachant votre intérêt pour la préservation des terres du Technoparc, pourriez-vous faire une demande spéciale pour une participation du gouvernement du Québec dans la mise de fonds pour l’achat du site Hypertec ? Une participation du Québec donnerait un signal motivateur de première importance aux autres partenaires potentiels, tels la Ville de Montréal et le gouvernement du Canada. Je vous en serais fort reconnaissant et je vous en remercie cordialement à l’avance. »

Le Québec lui-même bénéficiera énormément d’une telle mesure et sera considéré comme le principal sauveur des zones humides et naturelles de la région de Montréal, et vous êtes le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. La crise climatique est à nos portes. Pour l’atténuer, nous avons désespérément besoin d’écosystèmes comme le Technoparc et nous devons mettre en œuvre l’accord Kunming-Montréal ici, là où nous le pouvons.

Le sud-ouest du Québec possède la plus grande biodiversité de tout notre territoire. Une mesure audacieuse de la part de votre ministère serait donc un exemple éloquent du leadership québécois.

Je vous remercie à nouveau de votre attention.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments distingués,

Sylvia Oljemark

Pour la Coalition Verte et son équipe du Technoparc, Patrick Barnard, David Fletcher, Clifford Lincoln et moi-même.

-30-

***

Communiqué pour diffusion immédiate

Dans le cadre de sa défense continue de l’écosystème menacé du Technoparc de Montréal — 215 hectares de terres humides, de forêts et de prairies, au nord de l’aéroport — la Coalition Verte a écrit un appel urgent au ministre de l’Environnement Steven Guilbeault, le 23 octobre dernier.

Le 23 octobre 2023

L’Honorable Steven Guilbeault
Ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Chambre des communes
Ottawa (Ontario)
Canada
K1A 0A6

URGENT :  Demande d’aide  –  La survie de l’écosystème humide du Technoparc est en jeu

Monsieur le Ministre Guilbeault,

Je vous écris au nom de la Coalition Verte de Montréal. Nous tenons à vous remercier pour la séance sur ZOOM à laquelle vous avez participé il y a quelque temps avec la Coalition Verte, et nous voulons également vous transmettre nos remerciements pour l’appréciation que vous avez manifestée à l’égard de l’écosystème du Technoparc au nord de l’aéroport Montréal-Trudeau.

Cet écosystème est en effet extraordinaire : 215 hectares de forêts, de zones humides, de prairies et d’habitats fauniques de la taille du parc du Mont-Royal. Vous comprenez clairement son importance pour le Canada.

La Coalition Verte a également établi un dialogue avec la Ville de Montréal. Comme nous, elle sait ce qui est en jeu ici et le danger que représente l’achat par la compagnie Hypertec d’un terrain dans l’écosystème pour y construire un énorme siège social. Vous savez, nous en sommes sûrs, qu’Hypertec a proposé de vendre le terrain à la Ville, mais Montréal, pour l’instant, a gelé ses liquidités disponibles à 10 millions de dollars. De toute évidence, la survie du dernier grand écosystème non protégé de Montréal est menacée. Si Hypertec ne parvient pas à s’entendre sur un prix et met à exécution sa menace de construire quand même, de nombreuses autres entreprises suivront, ce qui entraînera la fragmentation et la destruction de l’ensemble de l’écosystème.

Nous sommes tous à un dangereux point de bascule.

La Conférence des Nations Unies sur la biodiversité qui s’est tenue à Montréal en décembre 2022 s’est conclue par l’adoption de l’Accord mondial sur la biodiversité de Kunming-Montréal visant à « lutter contre la perte de biodiversité, restaurer les écosystèmes » et à placer « 30 % de la planète et 30 % des écosystèmes dégradés sous protection d’ici à 2030 ». En juin 2023, 200 scientifiques québécois ont publié une lettre ouverte dans Le Devoir pour demander à Hypertec de ne pas construire dans les milieux naturels du Technoparc et insister pour que cet écosystème inestimable soit préservé.

Montréal a besoin d’aide et c’est maintenant qu’il faut agir.

Dès le discours du Trône de 2020, votre gouvernement s’est engagé à aider les municipalités à créer de nouveaux parcs urbains afin de préserver les espaces naturels et de les mettre à la disposition des citoyens.

La Coalition Verte vous écrit maintenant, Monsieur le Ministre, parce que nous voulons que le gouvernement du Canada verse 10 millions de dollars à la Ville de Montréal pour le rachat du terrain Hypertec.

Le Canada bénéficiera énormément d’une telle mesure et le gouvernement fédéral sera perçu comme un protecteur des zones humides et naturelles de la région de Montréal.

Vous êtes ministre de l’Environnement et du Changement climatique. Il est évident que la crise climatique est à nos portes. Pour l’atténuer, nous avons désespérément besoin d’écosystèmes comme le Technoparc et nous devons mettre en œuvre l’accord Kunming-Montréal ici, là où nous le pouvons.

Le sud-ouest du Québec possède la plus grande biodiversité de tout notre territoire. Une mesure audacieuse de la part de votre ministère serait donc un exemple éloquent du leadership canadien là et quand c’est nécessaire.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments distingués,

Sylvia Oljemark,

Pour la Coalition Verte et son équipe du Technoparc, Patrick Barnard, David Fletcher, Clifford Lincoln et moi-même.

-30-

***

(English version below)

11 septembre 2023 – Le ministre de l’Environnement du Québec, Benoit Charette, rencontre la Coalition Verte et le Technoparc Oiseaux.

Le lundi 11 septembre, le ministre de l’Environnement du Québec, Benoit Charette, a gentiment accepté une rencontre en ligne avec des représentants de la Coalition Verte et de Technoparc Oiseaux pour discuter de nos préoccupations concernant les intentions de l’entreprise Hypertec de construire sa propriété dans l’écosystème du Technoparc.

Hypertec a offert de se relocaliser dans une autre zone du Technoparc à condition que la Ville de Montréal paie les 30 millions de dollars qu’elle y a investis.

Advenant le cas où Hypertec était autorisée à mettre en œuvre ses plans de développement dans la zone choisie initialement, cela pourrait créer un inquiétant précédent, lourd de conséquences pour l’environnement et qui ouvrirait la porte à l’installation de nombreuses autres entreprises, incluant celles des propriétés fédérales de l’ADM (Aéroports de Montréal).

M. Charette s’est montré très à jour et bien informé sur le dossier Hypertec et a exprimé son empathie à l’égard de nos préoccupations. Cependant, son ministère n’est pas encore en mesure d’intervenir dans ce dossier tant que la ville de Montréal n’aura pas eu l’occasion de négocier avec la société Hypertec. Il a également déclaré que la société n’a pas encore demandé de certificat d’autorisation au ministère de l’environnement pour aucun de ses plans de développement.

Jusqu’à présent, nous n’avons reçu aucune information tangible de la part de la ville de Montréal quant à ses propres plans ou options, mais la Coalition Verte continuera d’insister sur ce point. Entre-temps, M. Charette a accepté de participer à des échanges d’informations avec nous sur cette question au fur et à mesure de son évolution.

September 11, 2023 – Quebec environment minister Benoit Charette meets with the Green Coalition and Technoparc Oiseaux.

On Monday, Sept.11th, Quebec’s minister of the environment, Benoit Charette, kindly agreed to an online meeting with Green Coalition and Technoparc Oiseaux representatives to discuss our concerns regarding the company Hypertec’s plans for its property in the Technoparc ecosystem.

Hypertec has offered to relocate from the Technoparc area, provided that the City of Montreal pays the $30 million price tag they’ve placed on it.

Should Hypertec be permitted its initial development proposals in the area, it could set very concerning and environmentally compromising precedents in the region for further corporate incursions, including those of the federally owned properties of the ADM (Aéroports de Montréal).

M. Charette was up-to-date and well-versed on the Hypertec issue and expressed his empathy for our concerns. His ministry, however, is not yet well-placed to intervene in this situation until the City of Montreal has had a chance to first negotiate with the Hypertec company. He has also stated that the company has not yet applied for a Certificate of Authorization from the environment ministry for any of its development plans.

We have not received any tangible information so far from the City of Montreal as to their own plans or options, but the Green Coalition will be pressing for it. In the meantime, M. Charette has agreed to engage in follow-up exchanges of information with us on this issue as it unfolds.

***

AGM Mai / May 2023

https://youtu.be/-dgDFZmcVuw